Le tiers payant est la dispense d’avance de frais par le patient
Les frais de santé du patient sont réglés directement au professionnel de santé

POURQUOI CHOISIR LE TIERS PAYANT ?

Beaucoup de professionnels de santé nous ont répondu :

Je n’ai pas de problème d’impayés puisque les gens me règlent directement.
J’aurai des impayés quand le tiers payant sera obligatoire

Le tiers-payant a souvent une mauvaise image à cause des rejets de factures : cartes vitales pas à jour, erreurs de caisses, de saisie, rejets intempestifs,…
8 rejets sur 15 sont liés à la méconnaissance du contexte des droits des assurés (exonération de ticket modérateur ne figurant pas dans les bases de l’assurance maladie, assuré non connu…) et que l’autre moitié des motifs de rejet est liée à des erreurs de facturation imputables au professionnel de santé (facture transmise en double, erreur de tarification, prescripteur inconnu…).

Des outils de dématérialisation ont été mis en place pour les professionnels de santé, les délais de paiement ont été réduits, mais le manque de suivi des retours, eux aussi dématérialisés, entraîne un taux d’impayé bien trop élevé.

Une bonne pratique des règles de facturation et un suivi régulier apportent non seulement la sécurité d’être payé, mais en plus dans des délais très courts, et contrairement aux idées reçues, en réduisant les tâches administratives liées à la facturation.Taux tiers payant par catégorie de professionnels de santéAujourd’hui, le tiers payant généralisé avance à grands pas grâce à la loi de modernisation de notre système de santé. Et l’augmentation des patients bénéficiant du tiers payant via l’aide à la complémentaire santé ou la CMU pour ne citer que ces cas oblige à changer ses habitudes. Le tiers payant peut, et doit être amélioré !